Kaspersky met en garde contre les clones d’antivirus sur les App Stores

Quand il s’agit de crier au loup et d’entretenir avec brio la paranoïa ambiante sur les réseaux, Kaspersky n’est pas le dernier. Qui pourrait leur en vouloir d’ailleurs, un éditeur de logiciel antivirus a besoin que ses clients s’inquiètent pour vendre ses produits.

Mais cette fois, pas d’étude anxiogène ou de cyber arme perdue dans la nature : dans un post de blog, Roman Unucheck s’est penché sur le cas des clones présents sur Google Play Store et Windows Phone Store. L’expert de Kaspersky s’est penché plus particulièrement sur les applications qui se faisaient précisément passer pour des produits édités par la société russe.

Lire la suite

Heartbleed : Des erreurs dans l’application des certificats et des correctifs

La prĂ©cipitation de certains Ă  vouloir se protĂ©ger au plus vite contre la faille Heartbleed a conduit Ă  des erreurs. Par exemple, certaines rĂ©Ă©ditions de certificats SSL ont repris la mĂŞme clĂ© vulnĂ©rable que celle qu’elle Ă©tait censĂ©e remplacer. Parfois, certains sites ont migrĂ© leurs serveurs vers une version d’OpenSSL non corrigĂ©e.

Lire la suite

Nouvelle faille de sécurité critique dans Internet Explorer

Des hackers exploitent dĂ©jĂ  une faille critique d'IE sur Windows XPLe 26 avril, Microsoft a publiĂ© une alerte de sĂ©curitĂ© afin de rĂ©vĂ©ler la dĂ©couverte d’une vulnĂ©rabilitĂ© critique affectant les diffĂ©rentes versions de son navigateur, Internet Explorer. Il s’agit d’une faille Zero-Day, c’est-Ă -dire faisant d’ores et dĂ©jĂ  l’objet d’attaques informatiques. Ces attaques sont de type « drive-by ». « Microsoft a connaissance d’attaques limitĂ©es et ciblĂ©es qui tentent d’exploiter une vulnĂ©rabilitĂ© dans les versions 6 Ă  11 d’Internet Explorer », indique l’Ă©diteur dans son avis de sĂ©curitĂ©. Selon la firme de Redmond, ces attaques ont Ă©tĂ© lancĂ©es contre des utilisateurs d’IE dirigĂ©s vers des sites web malveillants. Ces attaques « drive-by » sont parmi les plus dangereuses, car il suffit que l’utilisateur accède Ă  une URL pour que son navigateur soit piratĂ©.

Lire la suite

Windows XP : Microsoft promet de la sécurité finalement jusqu’en juillet 2015

Même si Microsoft assure que cela a une efficacité limitée, il opère néanmoins un revirement en s’engageant à maintenir sa protection antimalware sur Windows XP jusqu’au 14 juillet 2015, y compris pour Microsoft Security Essentials.

« 123456″ : encore le mot de passe le plus utilisĂ©. Dommage !

Le piratage massif de bases de donnĂ©es de sites Web ne devrait pas faiblir lorsqu’on connaĂ®t la propension des internautes Ă  utiliser des mots de passe en carton. Ce n’est pas faute de rĂ©pĂ©ter que « 123456″ ne protège pas plus qu’une crème indice 2 en plein soleil… Lire la suite