Kaspersky met en garde contre les clones d’antivirus sur les App Stores

Quand il s’agit de crier au loup et d’entretenir avec brio la paranoïa ambiante sur les réseaux, Kaspersky n’est pas le dernier. Qui pourrait leur en vouloir d’ailleurs, un éditeur de logiciel antivirus a besoin que ses clients s’inquiètent pour vendre ses produits.

Mais cette fois, pas d’étude anxiogène ou de cyber arme perdue dans la nature : dans un post de blog, Roman Unucheck s’est penché sur le cas des clones présents sur Google Play Store et Windows Phone Store. L’expert de Kaspersky s’est penché plus particulièrement sur les applications qui se faisaient précisément passer pour des produits édités par la société russe.

Lire la suite