Google peut lire vos mails, et l’inscrit dans ses conditions gĂ©nĂ©rales d’utilisation

Vous le saviez dĂ©jĂ  : les robots de Google peuvent analyser les mails de votre boĂźte Gmail pour mieux cibler la publicitĂ©. Mais le gĂ©ant a dĂ©cidĂ© de l’Ă©crire noir sur blanc dans ses Conditions GĂ©nĂ©rales d’Usage.

 

Question de timing : alors que Microsoft dĂ©cide de mettre fin Ă  sa campagne « Scroogled », qui a dĂ©noncĂ© en large et en travers la « lecture » des emails dans Gmail pour les besoins de la publicitĂ©, Google vient de dĂ©cider d’assumer pleinement le scan des messages de ses utilisateurs par ses robots.

Personne ne se faisait plus d’illusion sur les pratiques des principaux fournisseurs de webmail, Google en tĂȘte, quant au caractĂšre privĂ© des messages. MĂȘme si le gĂ©ant a toujours niĂ© la « lecture » des emails, c’Ă©tait pour admettre que des robots pouvaient les scanner pour en extraire des contenus, destinĂ©s au ciblage de la publicitĂ©.

Pas de mise à jour des CGU françaises

C’est dĂ©sormais officiel, a remarquĂ© Reuters, puisque le gĂ©ant a modifiĂ© ses conditions d’utilisation ce lundi afin d’inclure clairement la mention de cette pratique :

« Nos systĂšmes automatisĂ©s analysent votre contenu (y compris les emails) pour vous diffuser des fonctionnalitĂ©s pertinentes pour vous, comme des rĂ©sultats de recherche personnalisĂ©s, de la publicitĂ© sur mesure, et dĂ©tecter spam et malwares. Cette analyse a lieu Ă  la rĂ©ception, Ă  l’envoi et lors du stockage du contenu. »

Notons que les conditions gĂ©nĂ©rales d’utilisation en français n’ont pas Ă©tĂ© modifiĂ©es depuis novembre 2013. Il n’est pas clair qu’elles seront adaptĂ©es telles quelles. En langage Google, Ă©videmment, ces changements doivent « apporter aux gens encore plus de clartĂ© et sont basĂ©s sur les retours que nous avons eu dans les derniers mois ».

En fait de « retours », la modification des CGU peut se lire Ă  la une d’une rĂ©cente affaire judiciaire. Le mois dernier, un juge amĂ©ricain a refusĂ© de prendre en compte plusieurs plaintes accusant Google de violer la vie privĂ©e de ses utilisateurs en scannant les messages lors de leur envoi, rĂ©ception et stockage. Pratique controversĂ©e, dĂ©sormais assumĂ©e.

Source : http://www.zdnet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>