L’impression 3D Ă  la portĂ©e de tous

Savez-vous que pour la conception de l’avion 787 Dreamliner de Boeing, plus de 30 types de pièces ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s avec une imprimante 3D. De mĂŞme chez le concurrent Airbus, on utilise massivement cette technologie pour concevoir les avions. Bien sĂ»r, ces deux poids lourds de l’industrie utilisent des machines coĂ»teuses et complexes mais ils participent indirectement Ă  la dĂ©mocratisation de ce marchĂ© de l’impression 3D. Selon le cabinet d’Ă©tudes Gartner, il devrait se vendre, en 2013,  56 500 imprimantes 3D (Ă  – de 100 000 € l’unitĂ©) dans le monde toutes cibles confondues (professionnelle et grand public). Pour la nouvelle annĂ©e, le marchĂ© des imprimantes 3D devrait progresser de 75% sur un an. Et de 2014 Ă  2015, ce secteur devrait doubler de taille.

Bien sĂ»r, en parallèle, le marchĂ© des consommables, Ă  savoir les matĂ©riaux utilisĂ©s par les imprimantes 3D comme les diffĂ©rents plastiques et mĂ©taux, devrait quant Ă  lui bondir et reprĂ©senter 615 millions de dollars en 2025 selon une Ă©tude menĂ©e par IDTechEx. Cette explosion du marchĂ© est clairement due Ă  la chute des prix (on trouve des petits modèles basiques Ă  500 €), de ce fait, cette technologie est aujourd’hui accessible Ă  tous, de la petite entreprise au grand compte en passant par le particulier. Cette rĂ©volution de l’impression 3D entraine aussi des questions en termes juridiques, notamment sur la contrefaçon et la violation de brevets Ă  l’instar de ce qui s’est passĂ© dans l’audio et le cinĂ©ma avec l’arrivĂ©e des plateformes de tĂ©lĂ©chargement. Pour lĂ©gifĂ©rer, des normes se mettent en place, on parle mĂŞme de poinçon tout comme pour les mĂ©taux prĂ©cieux comme l’or et l’argent.

Source : Le Monde Informatique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>