Combien y-a-t’il d’or et d’argent dans votre smartphone ?

orVos gadgets sont prĂ©cieux, littĂ©ralement. Ils contiennent de minuscules particules de mĂ©taux rares. Elles sont souvent si petites qu’elles ne sont pas recyclĂ©es, en effet, le coĂ»t serait plus Ă©levĂ© que le matĂ©riau lui-mĂŞme. Selon l’American Chemical Society, la valeur globale serait très Ă©levĂ©e, mais Ă  combien se monte-t-elle ? Lire la suite

Patch Tuesday : une rentrée légère mais critique pour IE

microsoftAprès une vague de mises à jour de sécurité importantes en quantité pour la période estivale, Microsoft annonce une rentrée plus légère pour le Patch Tuesday du mois de septembre. La livraison mensuelle comprendra 4 bulletins de sécurité. Lire la suite

Cisco : nouvelle gamme de serveurs UCS et accord avec Red Hat

ciscoCisco vient de dévoiler tout un train de nouveautés concernant ses serveurs UCS (Unified Computing System). La firme lève tout d’abord le voile sur la nouvelle gamme M-Series (Modular Server), des machines spécifiquement destinées aux infrastructures cloud. Lire la suite

Google et Facebook se prépareraient maintenant à proposer un compte pour les enfants

Des comptes Google pour les moins de 13 ans, pourquoi pas ?

Loupe Google Pixabay Google se préparerait maintenant à proposer un compte pour les enfants

Encore une fois, on évoque le développement de produits Google taillés pour les enfants. Cette fois-ci, c’est le Wall Street Journal qui dévoile des informations sur le sujet, obtenues grâce à des sources proches du dossier.

La Firme de Mountain View envisagerait de proposer des comptes aux enfants de moins de 13 ans. Au pays de l’Oncle Sam, ces derniers sont protégés par une loi connue sous le nom de Children’s Online Privacy Protection Act. Celle-ci impose de nombreuses restrictions quant à la manière dont les données sur les internautes de moins de 13 ans sont collectées et utilisées. Par ailleurs, les présumés plans de Google font déjà l’objet de nombreuses critiques à cause des questions liées à la vie privée des enfants.

Mais le fait est qu’actuellement, de nombreux enfants n’ayant pas encore l’âge légalement requise sont déjà enregistrés sur des services de Google (et pas seulement).

L’idée serait donc de proposer une solution qui va permettre aux moins de 13 ans d’accéder à des produits Google comme YouTube ou Gmail, tout en respectant les règles en vigueur.

Plus précisément, il s’agirait d’un système de comptes qui va permettre aux enfants de s’inscrire (après accord parental) et qui va permettre aux parents de contrôler les activités des enfants sur les services de Google, de paramétrer les comptes ainsi que d’avoir un œil sur la collecte des données personnelles. Pour le moment, tout ceci n’est pas encore officiel.

Facebook pourrait également un jour intégrer de nouvelles fonctionnalités qui lui permettront de s’ouvrir à une population plus jeune.

Twitter Facebook Applications Pixabay Voici comment Facebook pourrait souvrir aux plus jeunes

Comme vous le savez, il y a un âge minimum à avoir pour pouvoir s’inscrire sur Facebook. Cela est dû aux différentes règlementations des pays qui limitent les collectes d’informations sur les mineurs les moins âgés et imposent des accords parentaux. Du fait de ces contraintes, Facebook et ses compétiteurs évitent généralement cette catégorie d’âge.

Mais dans la pratique, de nombreux mineurs, qui n’ont pas encore l’âge requis, s’inscrivent en mentant sur les formulaires. Parfois, ceci se fait même avec le feu vert des parents qui n’y voient pas de réels inconvénients.

Comme les plus jeunes semblent avoir de plus en plus avoir envie de se connecter au réseau social et que, de son côté, Facebook pourrait générer encore plus de revenus en accédant à cette population, il se peut qu’un jour, l’âge minimal requis à l’inscription soit réduit. Dans ce cas, Facebook devra forcément adapter son service aux nouvelles contraintes et d’après un brevet qui a récemment été rendu public, voici comment il pourrait s’y prendre.

Le brevet en question décrit une méthode qui permettrait alors de vérifier la filiation à partir des comptes Facebook des parents. Le compte de l’individu âgé de moins de 13 ans (par exemple aux Etats-Unis) serait ainsi lié aux comptes des parents, qui seront capables de contrôler le compte et surtout les paramètres de confidentialité.

Pour le moment, il s’agit juste d’un simple brevet et il n’est pas du tout certain que le numéro un des réseaux social va l’utiliser. Néanmoins, ceci illustre bien le désir de Facebook de voir un jour ces enfants se connectés à ses services.

 

Sources : Presse-citron.net

Microsoft débranchera la prise de MSN Messenger le 31 octobre 2014

th MSN Messenger (devenu par la suite Windows Live Messenger) va prochainement terminer définitivement sa carrière, après 15 années de bons, mais pas toujours loyaux services. Rappelez-vous en effet la cohorte de malwares qui entourait cette offre. Lire la suite

Le coût de la cybercriminalité évalué à plus de 400 milliards de dollars par an

nullSelon le rapport du Center for Strategic and International Studies (CSIS) de l’Ă©diteur en sĂ©curitĂ© McAfee, les activitĂ©s cybercriminelles couteraient entre 375 et 575 milliards de dollars par an, pour une moyenne estimĂ©e Ă  445 milliards de dollars. Les pays dĂ©veloppĂ©s sont ceux qui cumulent les plus grosses pertes.

Lire la suite

Les figurines LEGO peuvent servir… à tenir vos câbles !

LEGO câbleQue faire avec les figurines LEGO, si ce n’est les exposer fièrement sur votre bureau, une Ă©tagère dĂ©diĂ©e, quand ce n’est pas pour les laisser trĂ´ner dans leurs boĂ®tes d’origine ? Sachez que vous pouvez les embaucher… afin qu’ils tiennent vos câbles, pour Ă©viter qu’ils ne tombent au sol.

Lire la suite

Des scientifiques conçoivent l’écran incassable !

L’Ă©cran Ecranincassable, c’est un peu comme la voiture volante. On nous en parle depuis des annĂ©es, mais on l’attend toujours… Les scientifiques de l’UniversitĂ© d’Akron affirment qu’ils ont rĂ©ussi cet exploit par la crĂ©ation d’un Ă©cran ultra-rĂ©sistant doté ​​d’Ă©lectrodes transparentes.

En ce moment, l’écran de votre smartphone est recouverte d’une substance claire, incolore et transparente appelée oxyde d’indium-étain, ou ITO. Concrètement, elle est utilisée sur à peu près tout ! Depuis les écrans LCD aux écrans plasma en passant par les fenêtres du poste de pilotage des avions. 

 

La caractéristique principale de l’oxyde d’indium-étain est sa combinaison de conductivité électrique et de transparence optique. Le problème reste qu’il est très cher, et qu’il n’est plus disponible qu’en quantité limitée. Pour parfaire le tout, il est aussi très fragile. Les chercheurs auraient donc trouvé une alternative.

Ă©cran

Yu Zhu décrit une nouvelle méthode de création d’écran conducteur ultra-résistant. Au lieu de l’ITO, l’équipe a créé un maillage d’électrodes métalliques pris en sandwich dans une couche de polymère. 

« Nous nous attendons à ce que ce film soit un véritable concurrent à l’ITO »

Et nous aussi, en mémoire de nos écrans brisés.

Source : Gizmodo

Lire la suite

Faudra-t-il attendre Windows 9 pour un vrai menu « Démarrer » ?

Selon des sources du site Zdnet, l’Update 2 de Windows 8.1 ne devrait pas marquer le retour du menu DĂ©marrer du système d’exploitation. Une nouvelle information qui coupe court aux prĂ©cĂ©dentes rumeurs, qui Ă©voquaient le retour de cette fonctionnalitĂ© en aoĂ»t ou en automne.

Windows 8 RTM - Coin réactif menu démarrer

Lors de la dernière confĂ©rence Build, Microsoft a confirmĂ© que le menu DĂ©marrer serait bien de retour dans une future mise Ă  jour de Windows 8.1. NĂ©anmoins, selon des sources de la journaliste Mary Jo Foley, dont Microsoft est l’une des spĂ©cialitĂ©s, il faudra patienter jusqu’en 2015 pour le retrouver, et pas nĂ©cessairement sous Windows 8.1.

A en croire les informations recueillies par Zdnet, le retour du menu DĂ©marrer Ă©tait bien programmĂ© dans la prochaine mise Ă  jour de Windows 8.1, prĂ©vue en aoĂ»t prochain. Mais Microsoft aurait dĂ©cidĂ© de changer ses plans pour garder des billes Ă  l’occasion de l’annonce de la prochaine mouture de son système d’exploitation, pour le moment connue sous le nom de Threshold et prĂ©vue en 2015. La raison prĂ©cise de ce report n’a pas Ă©tĂ© donnĂ©e, mais il pourrait simplement s’agir d’un choix marketing pour rĂ©server ce retour au nouvel OS.

Le mĂ©dia prĂ©cise enfin que si le menu DĂ©marrer fera bien son retour, ce sera sous une forme diffĂ©rente de celle proposĂ©e jusqu’Ă  Windows 7 : il gardera des similitudes, mais ne devrait pas laisser de cĂ´tĂ© l’affichage en tuiles dĂ©jĂ  prĂ©sent dans Windows 8.

Sources : Clubic